Bonnet Gilles
25 Mai 2016

Je est un internautre

BIOGRAPHIE

Gilles Bonnet est maître de conférences HDR et enseignant en langues et littératures françaises à l’université Jean Moulin-Lyon 3. Il y dirige le groupe MARGE, une équipe d’enseignants-chercheurs en littérature comparée et générale (groupemarge), et la collection « Cahiers de MARGE » (éditions Kimé). Egalement directeur de la collection « Ecrivains francophones d’aujourd’hui » (éditions Classiques Garnier), il est l’auteur de douze livres et d’une quarantaine d’articles portant sur des sujets variés, tels que l’œuvre de J.-K. Huysmans, celle de Champfleury, le genre de la pantomime au XIXe, l’ironie et la parodie, les rapports texte / image, la littérature française contemporaine (François Bon…), et la littérature numérique. Ses travaux actuels concernent à la fois la littérature du XIXe et la littérature numérique.

 

Résumé

Je est un internautre
25 May 2016
Le « cas » Martin Page paraît emblématique du travail d'éditorialisation de l'auteur sur Internet. Si son site personnel est très actif, il constitue en réalité une entrée dans une constellation de présences numériques. C'est en effet un dispositif transmédiatique que construit Martin Page : il énumère, sur la page « Biographie » de son site, les lieux où l'on peut le croiser... et la liste impressionne. De fait, Page s'y offre non tant une identité numérique, que des régimes identitaires, « pratiques de production de l'auteur » qui seront ici confrontés aux propos théoriques tenus par l'auteur dans son Manuel d'écriture et de survie (Seuil, 2014). Il s'agira donc de passer au crible de ces inscriptions plurielles les notions récentes qui ont tenté de réévaluer la fonction-auteur foucaldienne, dont celle de posture pour faire émerger les outils adaptés à la saisie de telles mises en scène / site de soi.

Publications

  • Bonnet Gilles, « L'autoblographie. Écritures numériques de soi » (texte de la communication prononcée lors du Congrès "DI 2014" à Nantes, récompensée par le Best Paper Award du congrès) Poétique, Paris, Le Seuil, no177, mai 2015, pp. 131-143
  • « L'hypéritexte. Poétique de la relecture dans l'oeuvre numérique de François Bon », Poétique, Paris, Le Seuil, no175, mai 2014, pp. 21-34
  • Bonnet Gilles, « On relit toujours avec de soi : l'écrivain en son site » Tiers Livre dépouille & création / 1 | 2015 / http://www.komodo21.fr
  • "L’Inactualité. La littérature est-elle de son temps ?" (dir.),Paris, Hermann, 2013, 317 p.
  • "François Bon. D’un monde en bascule", Chêne-Bourg, La Baconnière, collection Langages, 2012, 277 p.
retour